La Pléaide

  • La Pléiade /
  • Catalogue /
  • Bibliothèque de la Pléiade /
  • Alexis de Tocqueville, Œuvres
Ajouter à ma sélection Ajouter à ma bibliotèque

Alexis de Tocqueville

Œuvres

Tome I Édition publiée sous la direction d'André Jardin avec la collaboration de Françoise Mélonio et Lise Queffélec

Parution le 3 Octobre 1991
Bibliothèque de la Pléiade, n° 379
Achevé d'imprimer le 15 Septembre 1991
1744 pages, rel. Peau, 105 x 170 mm

69.00 € Acheter le livre

ISBN : 9782070112135
Code distributeur : A11213
GENCOD : 9782070112135

Ce volume contient

Voyages : Voyage en Sicile - Voyage en Amérique - Voyage en Angleterre de 1833 - Voyage en Angleterre et en Irlande de 1835 - Voyage en Suisse (1836) - Rapport sur «La démocratie en Suisse» de Cherbuliez (1848) - Notes du voyage en Algérie de 1841 - Travail sur l'Algérie (octobre 1841) - Voyage en Algérie (novembre-décembre 1846) - Rapports sur l'Algérie (1847) - Ébauches d'un ouvrage sur l'Inde - Notes de lecture d'ouvrages sur l'Inde - Notes diverses. Écrits politiques : Lettres sur la situation intérieure de la France - La centralisation administrative et le système représentatif - De la classe moyenne et du peuple - Discours prononcé le 27 janvier 1848 - Discours prononcé le 12 septembre 1848. Écrits académiques : Mémoire sur le paupérisme - Deuxième article sur le paupérisme - Discours à l'Académie française - Discours à l'Académie des sciences morales et politiques.

La démocratie est d'actualité. Tocqueville revient. Et l'on se demande s'il est possible de décider sans lui des bases sur lesquelles doit être établie la communauté humaine. Disciple d'un grand ancien : Montesquieu, explorateur d'un ailleurs : l'Amérique, tributaire d'un passé : l'Ancien Régime, Tocqueville s'interroge sur le point de savoir comment bâtir, ici et maintenant, la démocratie. Il ne s'enferme pas pour autant dans un système. Ce qu'il livre à la réflexion de ses lecteurs, c'est moins l'interprétation des faits que des éléments assemblés pour que chacun, suivant le cours des choses, soit à même de construire sa propre vision du monde.
Ce volume propose, outre un choix d'écrits politiques et académiques qui témoignent d'une confondante lucidité, les récits de voyages, dont le texte a été revu d'après les manuscrits : Amérique bien sûr, mais aussi Angleterre, Irlande, Suisse, Algérie. Sans oublier l'Inde, où Tocqueville n'a pu se rendre mais dont il a étudié la colonisation. Le récit du second voyage en Algérie était inédit jusqu'à ce jour.
Au-delà la diversité des itinéraires parcourus et des sociétés analysées, des constantes se font jour. Une même obsession, celle du «point de départ», qui est la volonté de savoir où prennent source les faits observés. Une même méthode, la comparaison, qui conduit Tocqueville en Angleterre d'où il comprendra mieux, par contraste, l'originalité des Américains, ou qui le pousse à étudier l'expérience anglaise dans l'Inde pour trouver des solutions aux difficultés de l'Algérie française. Un même ton enfin, celui du grand journalisme. Attention portée à la diversité des cultures, primat de l'histoire des sociétés sur celle des individus, refus de tout système clos : Tocqueville est un moderne.