La Pléaide

  • La Pléiade /
  • Catalogue /
  • Bibliothèque de la Pléiade /
  • Marguerite Yourcenar, Œuvres romanesques
Ajouter à ma sélection Ajouter à ma bibliotèque

Marguerite Yourcenar

Œuvres romanesques

Avant-propos de l'auteur

Parution le 17 Novembre 1982
Bibliothèque de la Pléiade, n° 303
Achevé d'imprimer le 24 Septembre 1982
1408 pages, rel. Peau, 105 x 170 mm

60.50 € Acheter le livre

ISBN : 9782070110186
Code distributeur : A11018
GENCOD : 9782070110186

Ce volume contient

Alexis ou Le Traité du Vain Combat - Le Coup de Grâce - Denier du rêve - Mémoires d'Hadrien - Carnets de notes de «Mémoires d'Hadrien» - L'Œuvre au Noir - Carnets de notes de «L'Œuvre au Noir» - Anna, soror... - Un homme obscur - Une belle matinée - Feux - Nouvelles orientales. Supplément : La nouvelle Eurydice.

Ce volume contient l'ensemble de l'œuvre romanesque de Marguerite Yourcenar, plus une chronologie. Dans un avant- propos, l'auteur explique la composition de l'ouvrage :
«On trouvera dans ce volume ceux de mes ouvrages qui rentrent plus ou moins dans la catégorie du roman, de la nouvelle ou du conte, catégorie devenue si vaste de nos jours qu'elle échappe de plus en plus aux définitions. C'est ce qui a permis de placer ici Feux, considéré comme une série de récits entremêlés de "pensées", encore que l'appellation de poèmes en prose eût également convenu.
L'ordre dans lequel les textes sont ici présentés n'est qu'à demi chronologique.
Dans le présent volume, on a choisi de placer en tête trois ouvrages d'avant 1939, représentatifs, avec des nuances variées, des deux premières manières de l'écrivain, d'une part Alexis et Le Coup de grâce, très proche de la sobriété du récit classique, et de l'autre Denier du rêve, marqué par un intense expressionnisme, que le remaniement subi par ce dernier roman vers 1957 n'a pas diminué. Viennent ensuite les œuvres dont la composition m'aura occupée, de façon d'ailleurs intermittente, durant une bonne partie de ma vie, Mémoires d'Hadrien, L'Œuvre au noir et les trois nouvelles de Comme l'eau qui coule. Les deux recueils, Feux - bien que ses récits, tous des années 1935-1937, soient d'une inspiration très proche de celle de Denier de rêve - et Nouvelles orientales, fait d'une série de contes de dates très diverses, ont été placés à la fin du livre.»