La Pléaide

  • La Pléiade /
  • Catalogue /
  • Bibliothèque de la Pléiade /
  • Nicolas Rétif de La Bretonne, Monsieur Nicolas
Ajouter à ma sélection Ajouter à ma bibliotèque

Nicolas Rétif de La Bretonne

Monsieur Nicolas

Tome II Édition de Pierre Testud

Parution le 10 Novembre 1989
Bibliothèque de la Pléiade, n° 360
Achevé d'imprimer le 20 Septembre 1989
1872 pages, rel. Peau, 104 x 169 mm

68.50 € Acheter le livre

ISBN : 9782070111701
Code distributeur : A11170
GENCOD : 9782070111701

Ce volume contient

Sixième à Dixième Époque - Reprises des Huitième et Dixième Époque - Mon calendrier - Mes ouvrages.

L'autobiographie de Nicolas Rétif de La Bretonne, c'est son œuvre tout entière. Dont le moindre texte place sous une lumière oblique une face ailleurs cachée de ce Protée des lettres. Dont l'ensemble révèle un homme, un amant, un auteur, tel qu'il est ; tel, aussi, qu'il se rêve : augmenté du réseau de ses possibles.
Vivre, pour ce graphomane, c'est écrire ; pour ce « polyéraste », c'est séduire. Au centre de la toile, Monsieur Nicolas. Ici, bas les masques, nous dit-on. Mais Rétif confond volontiers souvenir et fantasme. Qu'importe, somme toute. Son autobiographie – qui peut sembler naïve, hétéroclite, obsessionnelle – est l'histoire d'une création, le dévoilement du cœur humain, la mise à nu de l'imaginaire et de la sensibilité d'un écrivain des dernières décennies du XVIIIe siècle. Le livre manque peut-être de recul, mais c'est par ses débordements qu'il s'impose aujourd'hui, par sa volonté pathétique de dire la fuite du temps, et l'impermanence des vertus et des passions de l'homme.
La présente édition, établie par Pierre Testud d'après l'originale, fait date : que celui qui était encore pour Sainte-Beuve « l'ignoble Rétif » entre dans la Pléiade marque une étape importante dans la tâche de démythification du personnage à laquelle s'est attelée la critique depuis les années 1950. L'abondante annotation, qui procure tous les éclaircissements nécessaires, fait la part belle aux citations du reste de l'œuvre de Rétif, presque entièrement hors d'accès du public. Et l'on trouvera, en appendices, des textes jamais réédités depuis le XVIIIe et qui couronnent cette nébuleuse qu'est le récit de Monsieur Nicolas.