La Pléaide

Back to Overview
La revue Les Cahiers de la Pléiade, avril 1946. Archives Editions Gallimard
L'histoire de la Pléiade

La Pléiade en ses avatars (1/2)

La lettre de la Pléiade n° 7
janvier-février-mars 2001

L'histoire des marques, de leurs figurations et déclinaisons, est en plein essor. Collectionneurs ou non, nous sommes de plus en plus nombreux à porter notre attention aux variations, plus ou moins subtiles et réussies, que les entrepreneurs ont fait subir à leur représentation commerciale ; variations tant formelles que promotionnelles ou conceptuelles.

Il est un peu difficile de parler de marques pour La Pléiade quand on sait que, vérification faite auprès de l'Institut national de la propriété industrielle (INPI), le premier « dépôt » attesté pour « La Bibliothèque de la Pléiade » date du 14 mars 1968 ! Un premier plat de couverture d'un volume y est reproduit, parmi d'autres ouvrages des collections de la Librairie Gallimard — dépôt de marques massif que pourraient justifier les signes avant-courriers de la rupture du contrat commercial liant la Maison à la Librairie Hachette (voir Lettre de la Pléiade, n° 4). Étaient déposées à la même date les marques des collections « Encyclopédie de la Pléiade », « Le Musée de la Pléiade » et « La Galerie de la Pléiade ». Nous le savions, la NRF a associé le titre de sa plus prestigieuse collection à plusieurs autres visages de son activité éditoriale. Il n'est donc pas inutile de dresser un inventaire aussi complet que possible de ses nobles avatars. Où l'on découvre que « La Pléiade » mérite bien son nom de constellation...

Agenda de la Pléiade — Publié chaque année par Gallimard depuis 1986, imprimé sur papier bible et relié pleine peau, cet agenda est offert par les libraires pour l'achat de deux volumes de la collection avant les fêtes. Célèbre pour sa chronologie littéraire, artistique et intellectuelle et les citations d'oeuvres imprimées en pied de page.

Albums de la Pléiade — Collection de biographies d'auteurs ou de monographies sur des groupes d'écrivains, largement illustrées, créée en 1960 (trente-neuf volumes, reliés pleine peau). Un volume est publié chaque année ; il est offert en librairie durant la Quinzaine de la Pléiade (voir suite de l'article dans Lettre de la Pléiade, n° 8) pour l'achat de trois volumes de « La Bibliothèque de la Pléiade ». Certains volumes (Balzac, Proust...) sont très recherchés par les collectionneurs...

Anthologie sonore de la Pléiade — Paradoxalement, il s'agit du titre du deuxième « volume » des Albums de la Pléiade (non numéroté) ; ce disque de lecture de poèmes du XVIe siècle fut offert en librairie durant la Quinzaine de la Pléiade de 1961.

Bibliothèque de la Pléiade — Nom exact de la collection, dite, par commodité, « La Pléiade ».

Bibliothèque reliée de la Pléiade — Appellation d'origine de la « Bibliothèque de la Pléiade », telle qu'elle fut publiée à partir de 1931 par Jacques Schiffrin à l'enseigne de ses Éditions ; c'est cette collection qui fut reprise en 1933 par les Éditions de la Nouvelle Revue française et dont Schiffrin garda la direction.
Voir : Lettre de la Pléiade, n° 2.

Cahiers de la Pléiade (Les) — Revue publiée par la Librairie Gallimard d'avril 1946 à 1952 (Jean Paulhan, directeur ; Dominique Aury, secrétaire générale). « Les Cahiers sont vraiment un instrument "paulhanien" typique : couverture dessinée par Fautrier (une des découvertes de Paulhan avec Dubuffet et Chaissac) et amalgame, aux grands de l'ancienne NRF, des découvertes de "Paulhan le Patron" (pour paraphraser un de ses titres, Braque le Patron) : Marcel Bisiaux, Maurice Blanchot, Édith Boissonnas, Noël Delvaux, Jean Grosjean, Philippe Jaccottet, Georges Lambrichs, André Pieyre de Mandiargues, Francis Ponge, René de Solier, Henri Thomas. » (François Nourissier. Un Siècle nrf, 2000).

Catalogues de la Pléiade Ils sont nombreux et de plusieurs types, allant du simple bon de commande à destination des libraires aux précieux catalogues analytiques encore publiés aujourd'hui — et dont il parut en 1992 quelques exemplaires reliés cuir. L'existence de ces catalogues est attestée dès la première moitié des années trente.

Cercle de la Pléiade — Communauté réunissant officiellement les amateurs de la collection depuis 1999.

Concerts de la Pléiade (Les) Concerts organisés pour Gallimard par André Schaeffner et Denise Tual de 1943 à 1947, qui connurent un grand retentissement. Les premiers furent donnés à la Galerie Charpentier, d'abord placés sous la direction de Maurice Hewitt (déporté à Buchenwald en novembre 1943) ; puis la Salle Gaveau, la Salle du Conservatoire et le Théâtre des Champs-Élysées les ont accueillis.
Certains d'entre eux furent organisés au bénéfice des écrivains et musiciens prisonniers, sous le patronage du Commissariat général aux prisonniers. On y jouait de la musique française, jeune ou ancienne : Ravel, Poulenc, Sauguet, Messiaen, Françaix, Dutilleux, Ciry, Preger, Gallois-Montbrun... De nombreux programmes, invitations et affiches ont été imprimés.

Dictionnaire des auteurs de la Pléiade Titre du premier volume des Albums de la Pléiade, paru en mai 1960, que l'on doit considérer cependant comme un ouvrage hors collection, puisque le numéro un de la collection est L'Album Balzac, publié en 1962. Il s'agit d'un dictionnaire biographique illustré, établi par Jean-Jacques Thierry, préfacé par Roger Nimier.