La Pléaide

  • La Pléiade /
  • La vie de la Pléiade /
  • L’histoire de la Pléiade

L’histoire de la Pléiade

À la une

«Œuvres complètes, première !», ou Joseph Conrad à la NRF.

La lettre de la Pléiade n° 62, 3 novembre 2017

La publication d’œuvres complètes ou choisies est une tradition ancienne à la Nouvelle Revue française, antérieure à la création de la collection de la Pléiade et à son rattachement à la maison Gallimard. La publication ces jours-ci d’Au cœur des ténèbres et autres écrits de Joseph Conrad vient à point pour se le remémorer, car le romancier d’origine polonaise vit très tôt ses «œuvres» réunies à la NRF. Certes, il n’a pas été le premier à bénéficier d’un tel traitement : un (unique) volume d’œuvres complètes du dramaturge norvégien Henrik Ibsen, mort en 1906, paraît aux Éditions de la NRF en 1914 ; puis en 1916, la maison entreprend la publication posthume des œuvres de Charles Péguy, laquelle s’achève en 1955, après l’entrée de l’écrivain dans la Pléiade.

En savoir plus
  • Les secrets de la Pléiade Saint-Exupéry, II

    La lettre de la Pléiade n° 61 ,

    Notre précédente livraison de la Lettre de la Pléiade consacrait sa chronique historique à la singulière affaire de la reproduction des illustrations du Petit Prince dans la première édition des Œuvres d’Antoine de Saint-Exupéry dans la collection (1953). Les archives de fabrication de ce volume, soigneusement conservées par les Éditions Gallimard, réservent encore d’autres surprises, qui ne laisseront pas indifférents les amateurs d’histoire éditoriale.

    En savoir plus
  • Le Roi des Aulnes : lectures d’un manuscrit

    La lettre de la Pléiade n° 59 ,

    Après le succès de Vendredi ou les limbes du Pacifique, Grand Prix de l’Académie française 1967, Michel Tournier remet le manuscrit du Roi
    des Aulnes, son deuxième roman, à Dominique Aury. La lectrice du comité de lecture des Éditions Gallimard, discrète auteur d’Histoire d’O, fait part de son avis à la séance du 6 janvier 1970 : «C’est un livre très extraordinaire», «le portrait d’un être obsédé, passionné, ravagé et triomphant dans son désastre même». Elle recommande toutefois à l’écrivain d’en alléger et resserrer la première partie.

    En savoir plus
  • Du livre à la préface : François Porché, préfacier des Œuvres poétiques de Péguy (1941)

    La lettre de la Pléiade n° 55 , 1er octobre 2014

    Nous avons déjà évoqué le contexte de publication et de réception du premier volume consacré par la «Bibliothèque de la Pléiade» aux œuvres de Charles Péguy, réunissant en 1941 ses poésies complètes. Cette entreprise avait fait date et s’inscrivait dans le prolongement de l’édition posthume des œuvres complètes de l’écrivain à la NRF, entreprise dès septembre 1916. La parution de la nouvelle édition des Œuvres poétiques et dramatiques de Charles Péguy est l’occasion d’apporter une pièce complémentaire au dossier de l’édition de 1941.

    En savoir plus
  • Les secrets de la Pléiade Saint-Exupéry, I

    La lettre de la Pléiade n° 60 , Septepmbre 2016

    Les Œuvres d’Antoine de Saint-Exupéry restent aujourd’hui le plus grand succès de librairie de la Pléiade. Elles ont fait l’objet de deux éditions successives. La première, intitulée Œuvres, paraît en 1953 en un volume préfacé par Roger Caillois et dépourvu de toute annotation. La seconde, intitulée Œuvres complètes, est dirigée par Michel Autrand et Michel Quesnel ; elle est composée de deux volumes parus respectivement en 1994 et 1999. Savamment établie, cette deuxième édition a été enrichie des publications posthumes de l’auteur publiées dans l’intervalle (Carnets, Écrits de guerre, Lettres à sa mère…), ainsi que de nombreux textes inédits (scénarios, articles, lettres et poèmes). Le dossier de fabrication du volume de 1953 est conservé dans les archives des Éditions Gallimard. On y voit à l’œuvre Jacques Festy, alors directeur de fabrication, en relation avec ses fournisseurs (photograveurs, imprimeurs, relieurs et correcteurs), la famille Gallimard (Gaston Gallimard lui-même, qui fut très lié à l’auteur, ainsi que son frère Raymond et son neveu Michel, alors en charge de la collection) et les différents contributeurs du volume. Malgré sa nature plutôt technique, ce dossier réserve quelques belles surprises au bibliophile.

    En savoir plus
  • Le Machiavel de Jean Giono. Sur une préface contestée, 1948-1952.

    La lettre de la Pléiade n° 58 , 29 septembre 2015

    Durant l’été 1948, alors qu’il écrit Le Hussard sur le toit, le romancier suggère à son éditeur, venu lui rendre visite dans l’Isère, d’accueillir l’œuvre de Machiavel dans sa prestigieuse collection.

    En savoir plus
  • Femmes écrivains dans la «Pléiade». Exemplaire Marguerite Yourcenar

    La lettre de la Pléiade n° 54 , 28 avril 2014

    En ce printemps 2014, les femmes sont à l’honneur à la «Pléiade», avec la parution des deux nouveaux tomes des Œuvres complètes de Marguerite Duras et la «nouvelle entrée» de Mme de Lafayette dans la collection. Nous sommes loin de la parité, il est vrai ; mais force est de constater que l’histoire littéraire elle-même s’écrit au masculin jusqu’au milieu du XXe siècle ; et il n’est pas à la portée de la collection, si bienveillante soit-elle, de la corriger.

    En savoir plus