La Pléaide

  • La Pléiade /
  • Catalogue /
  • Bibliothèque de la Pléiade /
  • Friedrich Nietzsche, Œuvres
Ajouter à ma sélection Ajouter à ma bibliotèque

Friedrich Nietzsche

Œuvres

Tome I Trad. de l'allemand et du grec par Henri-Alexis Baatsch, Jean-Louis Backès, Pascal David, Francesco Fronterotta, Michel Haar, Philippe Lacoue-Labarthe, Marc de Launay, Alain Pernet et Pierre Rusch. Édition publiée sous la direction de Marc de Launay avec la collaboration de Michèle Cohen-Halimi, Marc Crépon, Pascal David, Paolo D'Iorio, Francesco Fronterotta, Max Marcuzzi et Pierre Rusch

Parution le 15 Novembre 2000
Bibliothèque de la Pléiade, n° 471
Achevé d'imprimer le 16 Octobre 2000
1216 pages, rel. Peau, 105 x 170 mm

56.00 € Acheter le livre

ISBN : 9782070114313
Code distributeur : A11431
GENCOD : 9782070114313

Ce volume contient

La Naissance de la tragédie. Autour de «La Naissance de la tragédie» : Le Drame musical grec - Socrate et la tragédie - La Vision dionysiaque du monde. Sur l'avenir de nos établissements d'enseignement - Cinq préfaces à cinq livres qui n'ont pas été écrits - Un Mot de nouvel an - La Philosophie à l'époque tragique des Grecs - Vérité et mensonge au sens extra-moral - Appel aux Allemands - Considérations inactuelles - Écrits de jeunesse.

Nietzsche entre à la Pléiade. Ce premier volume rassemble les ouvrages publiés durant ce qu'on a appelé par commodité la «première période» de son activité (1872-1876) : La Naissance de la tragédie et les quatre Considérations inactuelles. S'y ajoutent un ensemble de textes (1870-1873) qui ne figure dans aucune autre édition des Œuvres de Nietzsche (à l'exception des Œuvres philosophiques complètes publiées chez Gallimard) : les articles ou conférences du jeune professeur de philologie à l'université de Bâle, les Cinq préfaces à cinq livres qui n'ont pas été écrits, offertes à Cosima Wagner pour Noël 1872, La Philosophie à l'époque tragique des Grecs, écho des travaux sur les philosophes préplatoniciens qui fournirent à Nietzsche le sujet de ses cours en 1872, et d'autres essais qui témoignent de la diversité des intérêts du philosophe à l'état naissant. Le volume se referme sur un choix d'écrits de jeunesse : pour la première fois, des cahiers de notes du jeune Nietzsche sont publiés tels qu'ils se présentent dans le manuscrit ; Démocrite, Kant, Emerson, Schopenhauer traversent ces pages, qui révèlent maints projets de livres demeurés sans suite directe. Un Nietzsche posthume, donc, à côté du célébrissime auteur de la Naissance et des Considérations. Mais Nietzsche lui-même n'affirmait-il pas, en 1888, dans les derniers mois de sa vie consciente, que sa véritable naissance serait posthume ?