La Pléaide

  • La Pléiade /
  • Catalogue /
  • Bibliothèque de la Pléiade /
  • Friedrich Hölderlin, Œuvres
Ajouter à ma sélection Ajouter à ma bibliotèque

Friedrich Hölderlin

Œuvres

Trad. de l'allemand par Michel Deguy, André Du Bouchet, François Fédier, Philippe Jaccottet, Denise Naville, Gustave Roud, Robert Rovini et Jean Tardieu. Édition publiée sous la direction de Philippe Jaccottet

Parution le 22 Mars 1967
Bibliothèque de la Pléiade, n° 191
Achevé d'imprimer le 10 Février 1967
1296 pages, rel. Peau, 105 x 170 mm

54.00 € Acheter le livre

ISBN : 9782070102600
Code distributeur : A10260
GENCOD : 9782070102600

Ce volume contient

Années d'études (1784-1793) : Poèmes - Lettres. Période d'Hypérion (1794-1798) : Poèmes - Hypérion - Essais - Lettres. Période d'Empédocle (1798-1800) : Poèmes - Empédocle - Essais - Lettres. Les grands poèmes (1800-1806) : Odes - Élégies - Poèmes isolés - Hymnes - Hymnes en esquisse - Plans et ébauches - En bleu adorable - Essais - Lettres. Dernières années (1807-1843) : Poèmes - Lettres. Documents.

Pour la première fois se trouve rassemblé dans ce volume, en traduction française, l'essentiel de l'œuvre d'un poète actuel entre tous. Soit : la totalité de ses Lettres, les trois états et les plans de sa tragédie inachevée, Empédocle, son roman, Hypérion, précédé de son ébauche la plus accomplie, la totalité de ses Essais achevés ou inachevés. L'éditeur ne s'est permis de procéder à un choix que dans l'œuvre poétique antérieure à 1800 et dans celle des dernières années (largement représentées toutes deux néanmoins) ; en revanche, il n'est pas un plan, pas un fragment, à plus forte raison pas un poèmes achevé des années suprêmes (1800-1806) qui ait été écarté, à l'exception des variantes.
L'édition groupe cet ensemble de textes (dont un grand nombre était inédit en français) selon un plan chronologique inspiré de l'édition de Hellingrath, en cinq périodes : Années d'études, Hypérion, Empédocle, Grands poèmes, Dernières années ; elle est conçue, dans son ordre comme dans son appareil critique, pour permettre au lecteur l'accès le plus naturel à une œuvre dont le développement est profondément organique. Le texte lui-même est fondé, sauf exceptions signalées en notes, sur l'édition la plus récente, celle de Fr. Beissner.
(Bulletin Gallimard, 1967)