La Pléaide

  • La Pléiade /
  • Catalogue /
  • Bibliothèque de la Pléiade /
  • Joseph Conrad, Œuvres
Ajouter à ma sélection Ajouter à ma bibliotèque

Joseph Conrad

Œuvres

Tome IV Trad. de l'anglais par Florence Herbulot, Roger Hibon, Philippe Jaudel, Georges Jean-Aubry, Paul Le Moal et Sylvère Monod. Édition publiée sous la direction de Sylvère Monod avec la collaboration de Florence Herbulot, Roger Hibon, Philippe Jaudel et Paul Le Moal

Parution le 26 Septembre 1989
Bibliothèque de la Pléiade, n° 357
Achevé d'imprimer le 10 Août 1989
1360 pages, rel. Peau

56.00 € Acheter le livre

ISBN : 2070111679
Code distributeur : A11167
GENCOD : 9782070111671

Ce volume contient

Fortune - Victoire - En marge des marées - La Ligne d'ombre - Derniers contes.

Le quatrième et avant-dernier volume des œuvres de Joseph Conrad rassemble des textes rédigés, et pour la plupart publiés, entre 1912 et 1917, c'est-à-dire juste avant la Grande Guerre et pendant les années les plus douloureuses du conflit mondial. On y trouvera, avec Fortune et Victoire, deux grands romans, qui furent les premiers de l'auteur à obtenir un succès commercial, et deux recueils de nouvelles, En marge des marées et Derniers contes, qui constituent la fin de sa carrière en ce domaine. Enfin, le volume contient encore La ligne d'ombre, dense récit qui est à coup sûr un chef-d'œuvre de Conrad et une des plus puissantes et authentiques évocations d'aventures vécues en haute mer qu'il ait jamais écrites.
Tous les aspects du génie de Conrad qui avaient déjà été illustrés par les trois volumes précédents s'affirment de nouveau ici : la somptuosité des décors exotiques, la diversité des temps et des lieux, la force des émotions liées à la vie en mer, la complexité des relations entre les hommes, le rôle de la violence meurtrière, les splendeurs du style. Un élément plus nouveau est l'accent mis sur la présence des femmes et le thème de l'amour : les héroïnes de Fortune et de Victoire sont des figures originales et attachantes, comme leurs partenaires masculins. La présence de la Pologne, le rôle de la guerre, une veine comique inattendue, sont également des traits rares chez Conrad.
Comme pour les premiers volumes, une équipe de spécialistes travaillant sous la direction de Sylvère Monod a veillé à la qualité des traductions, pour la plupart nouvelles. Des notices historiques, critiques et bibliographiques, et une annotation précise sont offertes à la fin du volume, qu'ouvre une introduction générale.