La Pléaide

  • La Pléiade /
  • Catalogue /
  • Bibliothèque de la Pléiade /
  • Vladimir Nabokov, Œuvres romanesques complètes
Ajouter à ma sélection Ajouter à ma bibliotèque

Vladimir Nabokov

Œuvres romanesques complètes

Tome III Édition publiée sous la direction de Maurice Couturier

Parution le 4 Février 2021
Bibliothèque de la Pléiade, n° 648
1648 pages, rel. Peau, 105 x 170 mm

ISBN : 9782070113026
Code distributeur : A11302
GENCOD : 9782070113026

Ce volume contient

Pnine - Feu pâle - Ada ou L'Ardeur - La transparence des choses - Regarde, regarde les arlequins! - L'original de Laura.

Après le succès planétaire de Lolita, Nabokov jouit d'une grande liberté créatrice. La suite de son œuvre lance au lecteur, à son intelligence, à son imaginaire, un défi permanent. Le héros de Pnine (roman de 1957 ici proposé dans une nouvelle traduction), professeur d'origine russe enseignant dans une université américaine, c'est-à-dire doté d'une biographie proche de celle de son créateur, sera évincé de son poste par le narrateur du récit, qui se révèle être... Nabokov lui-même. Feu pâle (1962) met en compétition deux types de textes, un poème et son commentaire, deux narrateurs, qui sont l'image inversée l'un de l'autre, et deux univers antagonistes. Puis vient Ada ou l'Ardeur (1969), le chef-d'œuvre de la période, et peut-être le chef-d'œuvre de Nabokov. Livre ambitieux, maîtrisé – deux univers, deux narrateurs, de nombreux emboîtements narratifs et un brouillage constant des repères temporels – , c'est aussi, un an après Belle du Seigneur, un grand roman d'amour.
Trois ans plus tard, dans La Transparence des choses – «une simple enquête "au-delà des cyprès" sur l'entrelacs des destinées prises au hasard», disait l'auteur, non sans mystère –, le narrateur, un certain Mr. R., romancier de son état, agit depuis le royaume des ombres... Enfin, Vadim Vadimovitch, narrateur de Regarde, regarde les Arlequins! (1974), le dernier roman publié par Nabokov (car L'Original de Laura restera inachevé et paraîtra après sa mort), ressemble à s'y méprendre à Vladimir Vladimirovitch Nabokov. Autobiographie fictive, variation sur le thème de l'identité, du double, de la copie et de l'original, ultime regard, teinté d'humour et d'ironie, d'un homme sur la trajectoire de sa vie et sur son œuvre, c'est aussi l'occasion d'une confrontation finale avec un lecteur que Nabokov n'aura eu de cesse de provoquer, défier et enchanter.