La Pléaide

  • La Pléiade /
  • Catalogue /
  • Bibliothèque de la Pléiade /
  • Vladimir Nabokov, Œuvres romanesques complètes
Ajouter à ma sélection Ajouter à ma bibliotèque

Vladimir Nabokov

Œuvres romanesques complètes

Tome I Trad. de l'anglais et du russe par Genia et René Cannac, Maurice Couturier, Yvonne Couturier, Alexandre Dolinine, Doussia Ergaz, Suzanne Fraysse, Bernard Kreise, Georges Magnane, Jarl Priel, Christine Raguet-Bouvart, Marcelle Sibon, Marcel Stora, Laure Troubetzkoy et Wladimir Troubetzkoy. Édition publiée sous la direction de Maurice Couturier Présentations et annotations des traducteurs et traductrices. Chronologie par Brian Boyd

Parution le 19 Octobre 1999
Bibliothèque de la Pléiade, n° 461
Achevé d'imprimer le 27 Septembre 1999
1808 pages, rel. Peau, 105 x 170 mm

77.00 € Acheter le livre

ISBN : 9782070113002
Code distributeur : A11300
GENCOD : 9782070113002

Ce volume contient

Machenka - Roi, dame, valet. Appendice : Chapitre XIII [Fin de la version russe de 1928]. La Défense Loujine - Le Guetteur - L'Exploit - Rire dans la nuit. Appendice : Chambre obscure. La Méprise - Invitation au supplice.

Chassé de Russie par la révolution d'Octobre, chassé d'Allemagne puis de France par le nazisme, Vladimir Nabokov, écrivain libre, rêvait ses histoires dans une langue et les écrivait dans une autre. Ce premier volume d'une édition qui en comprendra trois est capital à cet égard. De Machenka à l'Invitation au supplice, c'est-à-dire de 1928 à 1938 (si l'on ne prend en compte que les dates de première édition), s'opère en huit romans une «transmigration verbale». D'abord écrites en russe, puis traduites en français ou en anglais, ces œuvres furent ultérieurement récupérées par Nabokov, qui s'attacha généralement à en donner une nouvelle version, en langue anglaise. Opération essentielle : il ne s'agit pas, pour l'auteur de se traduire, mais de s'approprier une nouvelle langue de création, qui, bientôt, fera de lui l'un des tout premiers écrivains américains. Quant aux thèmes de ces romans, ce sont déjà ceux qui structureront l'ensemble de l'œuvre : la nostalgie de la mère-patrie, la quête passionnée de l'amour transgressif, la perte de l'identité, et le combat d'un individu créatif contre un régime qui veut l'asservir.