La Pléaide

  • La Pléiade /
  • Catalogue /
  • Bibliothèque de la Pléiade /
  • Henri Michaux, Œuvres complètes
Ajouter à ma sélection Ajouter à ma bibliotèque

Henri Michaux

Œuvres complètes

Tome I Édition de Raymond Bellour avec la collaboration d'Ysé Tran

Parution le 14 Avril 1998
Bibliothèque de la Pléiade, n° 444
Achevé d'imprimer le 16 Mars 1998
1584 pages, 128 ill., rel. Peau, 105 x 170 mm

68.50 € Acheter le livre

ISBN : 9782070114016
Code distributeur : A11401
GENCOD : 9782070114016

Ce volume contient

Quelques renseignements sur cinquante-neuf années d'existence - Premiers écrits (1922-1926) - Qui je fus - Ecuador - Un Barbare en Asie - La Nuit remue - Plume, précédé de Lointain intérieur - Peintures - Arbres des Tropiques - Tu vas être père - L'Espace du dedans (Table) - Épreuves, exorcismes - Peintures et dessins - Critiques, hommages, conférences (1927-1946) - Textes épars - En marge des recueils (Textes écartés).

«S'il veut se coucher lui-même sur le papier, et non une œuvre, et non une île de soi-même, il tranche dans sa chair et voilà...» écrivait emblématiquement Michaux dès 1926. De ses premiers écrits (1922-1926) et jusqu'à ses derniers recueils, l'œuvre de Michaux va se déplier - à travers plus de vingt livres ou recueils, un tourbillon de plaquettes, de livres illustrés et de textes dispersés -, en proie à une fragmentation éperdue qui constitue son rythme propre et peut-être aussi son «genre». Rythme d'un corps, cœur frêle, souffle court, dont il aura fallu admettre, d'emblée, bien que sans jamais l'accepter, la limite, pour découvrir son propre illimité. Genre qui conjugue et déplace tous ceux de la «littérature» : récits, poèmes, poèmes en prose, fables, contes, confessions, journal, aphorismes, etc.
À la suite de chaque recueil, une section «En marge» donne à lire l'ensemble des textes qui lui sont liés d'une manière ou d'une autre : fragments manuscrits inédits, textes publiés dans des revues ou des plaquettes et jamais repris, etc.
Chaque volume contient des «Textes épars» recueillis pour la première fois.