La Pléaide

  • La Pléiade /
  • Catalogue /
  • Bibliothèque de la Pléiade /
  • André Breton, Œuvres complètes
Ajouter à ma sélection Ajouter à ma bibliotèque

André Breton

Œuvres complètes

Tome III Édition de Marguerite Bonnet avec la collaboration de Philippe Bernier, Marie-Claire Dumas, Étienne-Alain Hubert et José Pierre

Parution le 10 Novembre 1999
Bibliothèque de la Pléiade, n° 459
Achevé d'imprimer le 13 Octobre 1999
1568 pages, ill., rel. Peau, 105 x 170 mm

73.00 € Acheter le livre

ISBN : 2070113760
Code distributeur : A11376
GENCOD : 9782070113767

Ce volume contient

Prolégomènes à un troisième manifeste du surréalisme ou non - Poèmes (1943) - Les États généraux - Arcane 17 enté d'Ajours - [Alentours I] - [Inédits I] - Ode à Charles Fourier - Martinique charmeuse de serpents - Poèmes (1948) - Entretiens 1913-1952 - La Clé des champs - [Alentours II] - [Inédits II].

Pas de période plus mouvementée dans la vie d'André Breton que les années 1941-1953. L'Histoire, il est vrai, frappe à la porte. Empêché de publier ses livres, Breton part pour les États-Unis, via les Antilles – Martinique charmeuse de serpents commémorera cette escale. Puis c'est New York, qui s'est construit par Dali interposé une image confuse du surréalisme, contre laquelle il faut réagir : la revue VVV est créée, où paraîtront les Poèmes de 1943. Des amitiés (avec Duchamp, Ernst, Lévi-Strauss, Matisse...) naissent ou se resserrent. Relectures – Victor Hugo, autre exilé – et découvertes : Saint-Yves d'Alveydre, dont la pensée va inspirer Les États généraux, ou Éliphas Lévi, à qui est consacrée une section d'Arcane 17. Bientôt dédicataire d'une Ode, Charles Fourier («ce phare, l'un des plus éclairants que je sache») est toujours présent : Breton emporte ses livres chez les Indiens Hopi, d'où il revient avec un Carnet de voyage ; l'organisation sociale des Indiens y est rapprochée de la cité harmonieuse. En 1946, retour en France où, entre indifférence et hostilité, le surréalisme n'a pas la vie facile. Breton doit affirmer sa présence ; on doit à ce souci – à l'impérieuse nécessité d'agir et de penser – les essais réunis en 1953 dans La Clé des champs, tandis qu'un an plus tôt un recueil d'Entretiens avait dessiné la courbe d'une existence.