La Pléaide

  • La Pléiade /
  • Catalogue /
  • Bibliothèque de la Pléiade /
  • Marguerite Duras, Œuvres complètes
Ajouter à ma sélection Ajouter à ma bibliotèque

Marguerite Duras

Œuvres complètes

Tome III Édition publiée sous la direction de Gilles Philippe. Avec la collaboration de Bernard Alazet, Marie-Hélène Boblet, Sophie Bogaert, Florence de Chalonge, Chloé Chouen-Ollier, Anne Cousseau, Robert Harvey, Sylvie Loignon, Joëlle Pagès-Pindon et Julien Piat

Parution le 13 Mai 2014
Bibliothèque de la Pléiade, n° 596
Achevé d'imprimer le 08 Avril 2014
1936 pages, rel. Peau, 104 x 169 mm

68.00 € Acheter le livre

ISBN : 9782070122295
Code distributeur : A12229
GENCOD : 9782070122295

Autour du livre

Ce volume contient

Les Parleuses - Les Lieux de Marguerite Duras - Le Camion - L'Éden Cinéma - Le Navire Night ; Césarée ; Les mains négatives ; Aurélia Steiner ; Aurélia Steiner ; Aurélia Steiner - Véra Baxter ou Les plages de l'Atlantique - L'Homme assis dans le couloir - Les Yeux verts - L'Été 80 - Outside - Agatha - L'Homme atlantique - Savannah Bay - La Maladie de la mort. Théâtre III : La Bête dans la jungle - Les Papiers d'Aspern - La Danse de mort. L'Amant. Appendice : L'Homme menti. Autour des œuvres de Marguerite Duras : Textes et documents.

Au sommaire des Œuvres complètes de Marguerite Duras figurent l’intégralité des livres publiés du vivant de l’écrivain et de nombreux textes ou documents peu accessibles, voire inédits. Les deux premiers volumes menaient le lecteur jusqu’en 1973, l'année d’India Song. Les tomes suivants couvrent chacun une décennie : 1974-1984 pour le troisième volume, 1985-1995 pour le quatrième.

Les livres que Duras publie entre sa soixantième et sa soixante-dixième année (tome III) sont souvent brefs, à moins qu’ils ne prennent, comme Outside et Les Yeux verts, la forme de recueils. Ils marquent un désir de renouvellement, et tous ne touchent pas immédiatement le public, mais il est aujourd’hui évident que Le Navire Night, L'Été 80, Savannah Bay ou La Maladie de la mort sont des jalons majeurs de l’œuvre. En 1984, enfin, L’Amant connaît un triomphe critique et commercial inouï. Le statut littéraire et public de Duras bascule.
Les années 1974-1984 sont aussi une «décennie cinématographique». Les films – Le Camion, Baxter, Véra Baxter, Le Navire Night, les deux Aurélia Steiner, etc. – dialoguent avec les livres qui leur correspondent et infléchissent notre façon de lire Duras. Les scénarios et autres tentatives d’adaptation figurent donc en bonne place parmi les textes réunis «autour des œuvres».