La Pléaide

  • La Pléiade /
  • Catalogue /
  • Bibliothèque de la Pléiade /
  • Wu Cheng'en, La Pérégrination vers l'Ouest
Ajouter à ma sélection Ajouter à ma bibliotèque

Wu Cheng'en

La Pérégrination vers l'Ouest

Xiyou ji - Tome II Édition et trad. du chinois par André Lévy

Parution le 15 Mai 1991
Bibliothèque de la Pléiade, n° 376
Achevé d'imprimer le 16 Avril 1991
1216 pages, ill., rel. Peau

56.50 € Acheter le livre

ISBN : 9782070112043
Code distributeur : A11204
GENCOD : 9782070112043

Ce volume contient

Livres XI-XX. Appendices : Chantefable de la quête des soutras - Le Chapitre IX interpolé - [La Descente aux Enfers de Taizong].

Le Xiyou ji est probablement le roman le plus extravagant qui ait jamais été écrit.
Son thème est celui d'un moine qui, au VIIe siècle, partit pour l'Inde (vers le paradis de l'Ouest) chercher les livres qui lui permettraient de retrouver les soutras véritables du Bouddha. Il fit une relation de ce voyage. Les conteurs s'emparèrent du schéma narratif. Le récit - historique et géographique - d'un moine servit de prétexte à l'imaginaire des raconteurs qui ameutèrent et rameutèrent toutes les figures de l'imaginaire de l'âme chinoise, la taoïste et la bouddhiste. Cette structure-cadre permit d'englober fantômes, revenants et monstres, l'intrigue autorisant de rattacher chacun des contes l'un à l'autre.
Au XVIe siècle, le très probable compilateur - Wu Cheng'en - rassembla cette masse de récits pour en faire une seule œuvre. S'il a bien repris la trame romanesque traditionnelle, il l'ourdit sans cesse en la déraisonnant, par nécessité ou par jeu, pour créer une fantasmagorie bouddhique qui laisse toutes les interprétations la pénétrer, mais leur foisonnement même reconduit sans cesse le sens à l'insensé. Ce roman est, au fond, la culture obstinée et assidue du Vide, comme l'indique le nom du personnage principal, un singe, «Conscience de la vacuité du monde».